De la gastronomie à Nantes ? Oui sous forme de cantine

Publié le 17/06/2013 dans Actualités par gourmetise - 3 Commentaires

Après Olivier Durand découvert il y a peu de temps sur la région de Nantes (et dont j’ai rédigé un billet spécial, car il est à découvrir, très Gourmetise), je voudrais tous vous sensibiliser sur la ville en tant que telle. Que vous soyez nantais ou de n’importe quel endroit de France, je vous invite vraiment à (mieux) connaître cette ville, le temps d’un week-end. Pourquoi ?

Bon, on est tous d’accord, Nantes n’est pas une ville qui se démarque par quelques attributs gastronomiques. Non. En revanche, sous le prisme de la culture, la cuisine s’y invite cet été. Et ça vaut le détour pour cette raison, mais aussi pour ce que la ville offre en surprises pour les yeux !

Si vous ne le saviez pas, depuis quelques années, j’ai pu noter et admirer l’effervescence de cette ville qui bouge, qui bouge. Comment s’y est-elle prise ? En 10 ans de nombreux projets individuels artistiques, culturels ont émergé de ci de là, et avec un certain succès. Il n’a pas fallu attendre trop longtemps pour que la ville en fasse un projet commun. Ainsi, l’office du Tourisme y a consacré de l’énergie et a fait de ces micro (ou moins micro) projets un concept gigantesque qui vibre donc au gré de l’art et de la culture.

Alors à peine arrivés, pas de prise de tête, cherchez un ligne verte, ne la quittez plus et placez y votre allure sur 15 km environ. Vous êtes au coeur même du « Voyage à Nantes » qui vous guidera vers des sites exceptionnels par leur grandeur, non par la folie de leur grandeur.

Et depuis le 1er juin et jusqu’au 29 septembre, Nantes, a élaboré un programme assez bien ficelé autour de la cuisine. Au fil de la ligne verte, longez l’estuaire, dirigez vous vers les anneaux de Buren et sur votre gauche, s’érige une immense Halle dédiée à la cuisine « La Cantine du Voyage ».  Edifiée à partir de serres agricoles, au coeur de l’ancienne zone portuaire de la ville, à quelque minutes seulement du centre-ville « la Cantine du Voyage » se vit sous plusieurs facettes en accueillant :

- une épicerie dotée d’une belle sélection de produits de la région, beaucoup de conserves de la mer mais pas que, tous assez surprenants, mais aussi du vin et des livres. De quoi ravitailler ses placard, sa cave et sa bibliothèque !  Vous pouvez acheter les yeux fermés, foi de Gourmetise.

- un atelier où sont réalisés des cours de cuisine avec l’Atelier des Chefs ou des sessions Goût animées par Slow Food

- et surtout une IMMense salle où trônent d’IMMenses tables et d’IMMenses bancs (et très très profonds, pas de jupes tailleur pour les filles, petit conseil au passage…). 200 à 250 personnes peuvent s’attabler d’un seul chef. Plusieurs possibilités s’offrent à vous

  • Menu unique pour le déjeuner et le dîner (qui change chaque jour) à 10 et 13 € respectivement. Et pour cette modique somme comblez votre appétit avec une entrée à base de légumes d’Olivier Durand (encore lui…), d’un plat bien bien garni, et d’un dessert
  • Chaque lundi soir, la Cantine du Voyage accueille des performeurs d’exception : un « Duo de chefs » qui réinterprettent la cuisine de « cantine » à leur sauce. Pour 30€, un menu complet (entrée, plat, fromage, desserts et vin) vous ne pouvez qu’être super emballés. Ou bien pour 20€, évadez vous avec les « Duo d’ailleurs » grâce à une cuisine hors de nos frontières orchestrée par des femmes en exil.

J’ai eu l’honneur de dîner lundi dernier au premier show « Duo de Chefs » qui a mit en scène Jean-Yves Guého, chef 1 étoile Michelin, à l’Atlandide (Nantes). Et je fus subjuguée, d’une part par sa créativité pour sublimer les légumes d’Olivier Durand (ma-gi-que) et de parvenir à servir à la minute 200 plats… !!!! Un coup de génie, non, le talent tout simplement. Bravo l’artiste, et Olivier Durand a dû être fier de ce que vous avez réalisé à partir de ses légumes. J’y ai découvert aussi les beurres Beillevaire au sel, au poivre ou aux algues (tiens, tiens, ça me rappelle un autre fou de beurre…). Ah nous aimerions tous que nos cantines délivrent de telles merveilles à nos têtes blondes !

« Réservation obligatoire auprès de Nantes.Tourisme : T. 0 892 464 044 (0,34€/min) www.nantes-tourisme.com« .

Qu’on s’le dise, réservez rapidement vos billets de train pour pouvoir découvrir une initiative qui en vaut vraiment le coup.

Finalement, puisque vous avez décidé d’être à La Cantine du Voyage un lundi soir, ne vous privez pas du week-end, pour suivre cette ligne verte et silloner la totalité du « Voyage à Nantes ».

Ainsi et surtout, surtout, surtout (!!!) ne passez pas à côté du Carrousel (de toute façon, vous ne verrez que lui…), un manège Gargantuesque dans tous les sens du terme, pour adultes mais qui accueille aussi les enfants ;) Non, vraiment, ce manège est simplement délirant, je n’ai jamais vu un engin aussi incroyable sur 3 niveaux et présentant des animaux marins tous aussi gigantesques et délirants les uns que les autres. Un peu plus loin, passez voir les machines des Royal Deluxe (l’éléphant géant…).

En traversant le pont, descendez les marches et vous voilà au sein du mémorial de l’abolition de l’esclavage. Une claque et un rappel à l’ordre pour tous ces êtres humains qui ont subi les pires humiliation au service de l’homme…. Sans commentaires…. L’espace qui accueille ce mémorial symbolise parfaitement cet enfermement et privation de liberté vécus par les esclaves…

Visitez ensuite le château des Ducs de Bretagne qui abrite en ce moment et jusqu’en février 2014 une exposition remuante « En guerre » qui rassemble à 80% des objets appartenant aux habitants de Nantes. Regardez cette chocolatière artisanale (j’aime beaucoup ce nom…. pour cette réalisation dans ces circonstances…) réalisées à partir d’une douille d’obus, ou ce pain noir « le pain que nous mangeions en mai 1942″, les masques à gaz etc…. J’y suis passée au pas de courses, mais sincèrement, je me suis faite la promesse d’y retourner, car je compte bien lui consacrer le temps nécessaire pour m’immerger au coeur de l’émotion que ces objets expriment.

Durant ces 3 jours, vous en prendrez plein la vue, foi de Gourmetise ! Cette ville vibre, fait des envieux. Félicitations. J’aime voir que notre vieux pays peut bouger !!!

Kenavo Nantes, à bientôt, c’est certain.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

3 Commentaires

  1. Laurent / A Chicken in the Kitchen

    Effectivement, la ville est pleine d’audace et de bonne volonté, cela fait plaisir ! J’y passerai simplement jeudi, sans m’arrêter… Dommage… :(

    Et quoi ? Que vois-je, Sophie, tu n’as pas mis ton Poulet favori dans tes favoris ??? Tu vas voir, toi, la prochaine fois qu’on se croise… :P

  2. Gourmetise

    Hello mon chicken favori. So sorry, je pensais que tu y étais. Je rémédie à celà tout de suite, shame on me !!!!

  3. Martin

    Pour l’information: les tables IMMenses ;) sont faits par WUDTHING A GOOD THING. http://www.wudthing.eu

Laissez un commentaire

Les champs marqués d’un * doivent être remplis