C’est la chandeleur – Recette d’une bretonne

Publié le 02/02/2009 dans RDV calendaires par Soph Gourmetise - 1 Commentaire

2 février, journée importante pour la Gourmetise. C’est la CHANDELEUR !

Il paraît que ma maman, une bretonne pure souche, réalise les meilleures crêpes de Paris. Un peu chauvin ??? Pas du tout ! En fait, elle tire son expérience de sa marraine qui, dixit ma mère, « fait les meilleures crêpes de Bretagne », pas moins… Au monde donc !!! Elle même tirant son expérience de ses aïeules qui ne cessaient de réprimander leurs apprenties crêpières :  » Fais honneur à ta main ! » « Pas de dentelle, Pas de trou dans tes crêpes ! »etc…

Humblement, je vais vous donner les clés d’une bonne pâte à crèpe (sucrée): du lait ENTIER, un peu de farine de blé noir ou sarrasin en plus de de la farine de froment (pour faciliter l’étalage et donner un goût de noisette), 1 bol d’eau au démarrage pour débuter le délayage et un petit filet d’huile

Matériel idéal :

1 saladier pour la préparation de la pâte

2 poêles, 1 pour chaque côté de la crêpe.

Pour les experts : 2 Crépières + Rozell (ou racloir, palette ou rateau).

1 casserole et 1 assiette pour conserver la chaleur.

Ingrédients :

450g de farine de blé de froment, 50g de farine de blé noir, 5 oeufs, 1 louche et demi de sucre en poudre, un filet d’huile, une pincée de sel, un petit bol d’eau, 1 Litre de lait entier.

Recette :

Mettre la farine au fond d’un récipient. Creusez puis disposez tous les ingrédients (hors lait et eau). Délayez tout doucement avec l’eau. Finir avec le lait. Et comme toute recette contenant de la farine, évitez les grumeaux.

Laisser reposer (pas indispensable). Ajouter, selon vos envies, un parfum (vanille, rhum…)

Maintenant, à vos louches. Avec cette recette, ma maman réalise environ 24 crêpes. Fines ! J’insiste sur ce point, car si l’épaisseur ressemble à des pancakes, en plus d’être mauvais et de ne plus être des crêpes, vous ne réaliserez que 12 « pancrêpes ».

Mettre donc un peu de pâte dans la louche, la disposer au centre de la poêle préalablement beurrée (ma maman se sert d’un sopalin pré-beurré qu’elle étale pour plusieurs crêpes, plutôt que de jeter une noisette systématiquement dans la poêle), la tourner et la laisser dorer. Quand elle est bien dorée, la retourner et finir la cuisson de l’autre face sur la 2ème poêle. Pour info, les premières crêpes sont fréquemment des échecs (tendance à coller).

Petit astuce de conservation de la chaleur : ma maman conserve toutes ses crêpes dans une assiette, les unes au dessus des autres, au dessus d’un casserole contenant de l’eau chaude. Un bain marie, finalement. Et une feuille d’aluminium par dessus. Le tour est joué.

Personnellement, les crêpes de ma maman se suffisent à elles-mêmes, je les consomme telle quelles, sans rien (pas de sucre, pas de miel, pas de chocolat, rien).

Tuyaux pour de bonnes crêpes industrielles : si vraiment vous n’avez pas le courage de réaliser vos propres crêpes, les acheter dans le commerce. Comme pour tout produit, le prix reflète souvent la qualité. Sinon, la liste des ingrédients aussi : plus elle est courte, plus elle est rassurante. Dans la liste des ingrédients : lait, sel, farine, oeuf, beurre, sucre. C’est tout normalement. Le bonus d’une qualité normalement irréprochable : le mélange des 2 farines (froment et blé noir).

Quant aux marques et à la « récupération » commerciale, voilà ce que j’ai trouvé (un événement pas tellement relayé, finalement) :

       

Pourquoi ne pas utiliser de la farine bio des Jardin Bio dans la pâte ? Au moment de la dégustation, remplacez le traditionnel cidre par de la Blanquette de Limoux et agrémenter votre table (pas moi personnellement) de confitures Bonne Maman.

Bonne dégustation ! J’attends dimanche prochain, ma mère devrait passer avec ses crèpes. Un pur moment de Gourmetise.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

→ Tags:

1 Commentaire

  1. Jardinenfant

    chant de l’heure

    Le chant de l’heure des crêpes avec ta recette magnifique qui l’authenticité…Merci

Laissez un commentaire

Les champs marqués d’un * doivent être remplis