Raffinement japonais, épisode 2 : le Kaiseki

Publié le 04/03/2014 dans Les Dérivés par gourmetise - Aucun commentaire

S’il y a bien un pays qui joue la minutie, le raffinement, parfois à l’extrême, c’est bien le Japon. Le food version « fast » mais « good » a déjà été évoqué (lire le billet précédent) et on les félicite pour cette démarche de valorisation de l’ingrédient et des propositions diverses dans cet univers parfois maltraité. Sous prétexte de déjeuner rapidement, est-il acceptable de négliger la présentation ? Non, je ne crois pas.

A l’opposé, quid de la pratique des japonais d’un « vrai » repas. A contrario de la France qui règne en maître dans cet art, il n’existe pas de réelle hiérarchie des plats lors des repas. Ce qui ne signifie pas que les repas se limitent à une profusion de sushis. Du tout. Loin de là. Alors, je vous invite à découvrons le Kaiseki. Et avec un petit verre de saké, c’est encore mieux (et quand on le choisi bien, le saké est une boisson excellente ! qu’on s’le dise).

Photos Japon-19-2

Vous le savez, le japonais aime l’ordre, le soin, l’exactitude. Si vous avez la chance de voyager au Japon, je vous recommande fortement de vous rendre dans un ryokan (hôtel, typique japonais, une expérience en or) dans lequel vous vous laisserez bercer par les traditions : diner en position accroupie, dormir dans un tatami, se laver dans des sources d’eau chaude – les fameux consens – enfin profiter d’un kaiseki).

Photos Japon 2-11 Photos Japon 2-2-3

Sous le terme kaiseki, entendez repas gastronomique. C’est une culture, une tradition ancrée. Un kaiseki se savoure à petites bouchées, à son rythme, tous les sens en éveil. Des mets miniatures vous seront présentés dans une vaisselle particulièrement soignée, ornée très souvent d’éléments naturels (feuille etc) le tout rythmé par la saison du moment.

Comme définit dans Wikipédia (oui, je sais, ce ne sont pas forcément toujours les plus précis…) « De nos jours, kaiseki est un type d’art où l’on cherche l’harmonie des goûts, de la texture, de l’apparence et des couleurs de la nourriture.5 Pour cela, seul des ingrédients frais (et souvent locaux) sont utilisés et préparés de différente manière pour amplifier leur goût7 Les mets sont ensuite dressés sur les plats individuels pour magnifier l’apparence et le thème saisonnier du repas. Autour des plats, la décoration est souvent faites avec des branchages et des fleurs, ainsi que des garnitures préparés pour ressembler à des plantes ou des animaux. »

IMG_0552

Les photos prises lors de mon séjour seront alors les témoins de ces expériences inoubliables. Et Pour être totalement honnête, les photos ont, en grande partie, été prises par « Fabs » (comme il souhaite se faire appeler…) doté d’un appareil et d’un talent hors pair, et que je remercie encore encore et encore pour ce séjour féérique.

C’est décidé, ce soir ce sera donc Kaiseki.

IMG_0542

IMG_0554

Photos Japon 2-2-7

Attention !!! Vous éprouverez certainement beaucoup de difficultés pour vous extraire de votre onsen. Mais ne vous laissez pas submerger par cette plénitude, soyez ponctuels ! Car, n’oubliez pas, au préalable vous avez dû faire un choix de créneau horaire pour votre kaiseki. Le japonais n’aime pas les imprévus… Ils ne vous feront pas de remarques mais au fond d’eux, l’image du français sera entachée. De nature discret, respectueux certes, mais méfiez vous de l’eau qui dort. A ce titre, pour ceux qui ne l’ont pas lu, je vous invite à passer quelques petites heures avec Amélie Nothomb et son Stupeur et Tremblements qui explore parfaitement la culture japonaise (certes sous un angle business) pas aussi « sage » que nous l’imaginions.

Vous voilà assis, enfin accroupis, devant la table basse. Votre hôtesse, qui parfois ne parle pas un mot d’anglais (ça nous est arrivé et ce fut le kaiseki et le ryokan les plus magiques) vous accompagnera tout au long du repas.

IMG_9735

Photos Japon 2-2-5

Photos Japon-2-8

Et là, ici maintenant, laissez vous porter par les farandoles de mini splendeurs savoureuses proposées. Comme moi, n’essayez pas de retenir tout ce qui vous est présenté, vous passerez à côté de l’émotion du moment. Les termes, produits, techniques sont incompréhensibles.

En revanche, l’étonnement est au bord de l’assiette. Une vaisselle variée, mêlant matière et couleur. Parfois quelques expériences vous rappelleront la France avec ce tofu frémissant dans son caquelon.

Capture d’écran 2014-03-04 à 16.55.30

Capture d’écran 2014-03-05 à 14.28.04

Le sucre est absent de la cuisine japonaise, tout autant que le sel, quasi inexistant. Des légumes et poissons à profusion, des saveurs douces, suaves, des ingrédients inédits. Définitivement, une valse au cœur d’un inconnu très attrayant, minimaliste certes, mais intense et durable.

Capture d’écran 2014-03-05 à 14.31.39

IMG_0564

IMG_0556

IMG_0548

 

Votre kaiseki terminé, enfilez votre yukata, et votre aoshi pour vous tenir chaud, n’oubliez pas de vous rechausser… Eclipsez vous, rejoignez les onsens (sources d’eau chaude naturelle) de votre ryokan. Dénudez vous, savonnez vous, rincez vous avant de rejoindre le fameux onsen, sorte de « bain géant ». Vous rejoindrez éventuellement d’autres hôtes (mais chaque onsen est réservé aux femmes ou aux hommes, en fonction des horaires). Rassurez vous on ne s’observe pas au Japon. On profite de l’instant présent, seul avec nous mêmes.

Réjouissez-vous de cette culture des bains japonais. Laissez vous envouter, tout simplement. Parfois quelques ryokans proposent des family onsens, si vos attentions sont diverses, pensez à le réserver et fermer la porte à clé…

Photos Japon 2-7-2

Photos Japon 2-130

 

Capture d’écran 2014-03-03 à 17.31.11

Quand vous reviendrez, rassasié de votre kaiseki et relaxé par le onsen, allongez vous allègrement sur le tatamis qui aura pris la place de la table basse. Fermez vos paupières, vous êtes endormis et heureux.

Photos Japon-2-3

Enjoy the day after !

Photos Japon 2-3

Allez zhou quelques adresses de ryokan :

- Arai Ryokan (sur la péninsule d’Izu, à l’ouest de Tokyo, environ 1h30/2h max de train puis 5 minutes de taxi). Extraordinaire. Ma plus belle expérience. Le plus traditionnel. Dans ce ryokan, vous dormirez sur de vrais tatamis, votre hôtesse (en tout cas la nôtre, la plus âgée sur les photos) ne parle pas un mot d’anglais. Le confort est correct (ni trop ni pas assez). Je recommande +++

- Shirakabeso (aussi sur la péninsule d’Izu, environ 30/45 minutes en taxi de la gare, enfin si vous ne faites pas comme nous qui avons perdu 2h en prenant le soin d’aller au bout de la ligne…). L’hôtesse, jeune, parlait anglais et était adorable. Surtout les Onsens sont sublimissimes ) Sculptés dans du bois ou de la pierre bruts. Merveilleux !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laissez un commentaire

Les champs marqués d’un * doivent être remplis