Chocolats Abanico

Publié le 27/05/2010 dans Chocolatiers par Soph Gourmetise - 3 Commentaires

Avant hier j’ai été conviée à une dégustation de chocolats Abanico. J’en avais entendu parlé, mais n’étais pas familiarisée avec la marque. J’ai souhaité m’y rendre sans avoir pris plus connaissance, avec mon oeil de novice. Ceci étant, j’étais armée d’une experte ++++ chocolat, Sylvie, une vraie de vraie connaisseuse en chocolat.

Nous arrivons et sommes accueillies très chaleureusement par les working girls du desk de Abanico. Premières arrivées, j’en profite pour mieux cerner la démarche de cette toute nouvelle marque. Victoire Finaz de Villaine, jolie, brillante et ambitieuse jeune fille s’est passionnée de chocolats depuis peu. Elle a voulu en maîtriser tous les contours, être le plus au fait de ce pur produit de gourmandise consensuel et universel. Mais finalement, si peu connu de tout à chacun. Tout le monde aime le chocolat, mais peu sont aptes à le décrypter dans toutes ses subtilités sensorielles.

Sur ce point, je rejoins Victoire, moi même, j’aime le chocolat et je m’y intéresse un peu plus dans le détail depuis peu. Je ne suis pas experte et en suis un peu frustrée. Finalement, le chocolat c’est comme le vin, il s’apprécie au fil des dégustations, notre palais affine son goût, établit ses préférences. Comme le vin, le chocolat est un produit d’assemblage avec toutes ses complexités d’origine, de fèves si variées et si différentes. Dans un sens, à l’instar des meilleurs sommeliers du monde, il devrait exister un concours du meilleur chocolatier du monde, non ?

Je m’éloigne du sujet. Abanico est la résultante du constat de Victoire : un chocolat a sa propre personnalité, son univers sensoriel (visuel, odorat, gustatifs, toucher…). Tout comme chacun d’entre nous. Alors, elle a décidé de développer des chocolats (avec un chocolatier en province) qui sont capables de convenir à chacune de nos personnalités. Le tout en vente sur Internet.

 

Les réflexions de Victoire ont pris essence dans les moindres détails, de la forme du chocolat (rectangulaire et assez fin pour pouvoir le savourer en 2 bouchées) aux mélanges de couvertures et de saveurs. Elle ne se dit pas, et ne pourra jamais l’être, chocolatière. Pour autant, elle a échangé avec de nombreux grands chocolatiers pour parvenir au résultat qu’elle attendait.

Et en goût, alors ? J’ai beaucoup apprécié la ganache chocolat au lait et fruits de la passion (fruit qui se marrie tellement bien au chocolat, une merveille) ainsi que la couverture Tanzanie. Je craignais une puissance aromatique effroyable, pour en réalité beaucoup l’apprécier. Les autres, je trouve, n’étaient pas à la hauteur de ce que j’attendais par rapport au discours d’exigence dont Victoire m’avait fait part. Constat partagé largement par Sylvie, mon experte.

En résumé, Abanico propose, sur Internet, plusieurs variétés de chocolat (en couverture, bonbons de chocolat…), et charge à vous de définir, grâce aux informations relatives à chaque chocolat, celui qui vous convient le plus. Chez Abanico, dénichez le chocolat de votre personnalité. Des ateliers de dégustation sont à votre disposition. Et pour les entreprises, une personnalisation de coffrets est envisageable pour des cadeaux d’affaires.

Maintenant, en analysant la démarche, en la croisant avec l’enjeu de départ et le retour de Sylvie mon accompagntraice, voici mon avis sur Abanico. Je trouve le projet très cohérent, dans le sens où, en effet, je suis assez convaincue, que peu de personnes maîtrisent réellement le sujet « Chocolat » et que tout le monde le souhaiterait. Maintenant, je suis à peu près convaincue que la marque s’adressera plutôt à des méconnaisseurs, ou « trop peu connaisseurs » (un peu comme moi). Et si ces derniers souhaitent aller encore plus loin dans leur quète de chocolat, ils finiront de toute manière par rejoindre les grands artisans chocolatiers qui réalisent le must du chocolat, sans notion marketing, mais avec leur coeur et toute leur technicité.

Abanico, c’est un très bon coup marketing, avec une vraie démarche de ciblage, une volonté de plaire au plus grand nombre, un message et une communication innovante, jeune et punchy. J’ai aussi cru comprendre que la marque souhaitait (et c’était son idée de départ) ouvrir une boutique, puis plusieurs, certainement en franchise. Je reste alors dubitative au fait qu’au final, Abanico, sous forme de réseau, ne pourra tenir une promesse de chocolat artisanal, mais s’orienterait naturellement sur du semi-industriel voire, si succès phénoménal, industriel.

D’un point de vue marketing, Abanico a ouvert un segment de marché peu investit dans le chocolat, le segment Moyen/Haut de Gamme. Le bas de gamme étant largement couvert par tous les industriels de tablettes, le vrai moyen de gamme (entre autres, nous pourrions peut être citer quelques réseaux, type Jeff de Bruges…). Le Haut de Gamme étant l’affaire des artisans chocolatiers, de la haute joaillerie (Pascal le Gac, Patrick Roger, Jean-Charles Rochoux etc…). Le moyen/haut de gamme, avec des produits de qualité, bien réfléchis mais pas non plus jusqu’au boutiste du raffinement le plus total serait occupé, de mon point de vue, par la Maison du Chocolat et maintenant Abanico. Bien entendu, les codes marketing et de comunication sont très clairement issus du luxe ou apparenté.

En tout cas, bravo pour cette initiative, bravo pour l’énergie de Victoire et de ses équipes. Je leur souhaite une belle et longue vie.

Pour conclure mon billet, je voulais aussi faire référence à Lauranie Nonotte qui propose des Tours de Chocolat dans Paris via son entreprise Esprit Chocolat, dans le même but qu’Abanico, s’initier et se perfectionner.

Mais, Lauranie, s’appuie sur les artisans chocolatiers, les experts. Chacun sa démarche. De mon point de vue, je verrai bien Abanico pour débuter l’initiation et Esprit Chocolat pour se perfectionner. Maintenant, comme le disait si bien Sylvie « il y a de la place pour tout le monde dans l’univers du chocolat ». Il est tellement vaste. Depuis longtemps, je m’étais promis de faire un billet sur sa démarche, j’espère avoir le temps bientôt. Car cette autre initiative a aussi beaucoup de sens et permet de visiter Paris et ses beaux quartiers en toute Gourmetise et en se cultivant sur le chocolat. Elle est pas belle la vie ?

ABANICO CHOCOLAT

ESPRIT CHOCOLAT

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

→ Tags:

3 Commentaires

  1. Chocolat Paris

    Vraiment superbe article, je ne connais pas la marque de chocolats ABANICO, est-ce une marque Française ? J’ai regardé sur internet et je n’ai pas trouvé cette marque de chocolats, même à Paris. En tout cas c’est vrai qu’au niveau packaging ils sont très forts, les emballages ont beaucoup de classe et sont de couleurs vives. Tout ce qu’il faut pour donner l’envie d’acheter ! En vous remerciant, je vous souhaite bonne continuation !

  2. Archeology Help

    After read blog topic’s related post now I feel my research is almost completed. happy to see that.Thanks to share this brilliant matter.

  3. Gourmande

    Reaction

    J’ai decouvert Abanico en surfant sur le net, et les photos si belles m’ont tellement donne envie que je n’ai pas hesite a commande plusieurs boites. Arrivees chez moi, j’ai beaucoup apprecie le packaging, les explications et descriptions donnees. C’est une marque pertinente et creative dans le domaine du chocolat qui propose beaucoup de choses notamment des ateliers de degustation pour s’eduquer. Je trouve cela super ! Ca vaut le coup d’en acheter et surtout d’en offrir car c’est un tres beau cadeau !
    Alors n’hesitez pas a aller sur le site http://www.abanico-chocolat.com !
    Merci pour l’article !!

Laissez un commentaire

Les champs marqués d’un * doivent être remplis