Le casse tête des déjeuners, stop la routine !

Publié le 30/08/2013 dans Lieux par gourmetise - 5 Commentaires

Prendre son pied à l’heure du déjeuner n’est pas une sinécure ! Soyons sincères, pour les travailleurs plus ou moins sédentaires, c’est même la routine qui pointe le bout de son nez tous les midis, non ? Non ? Vraiment ?

Je vous le donne en mille, voici votre quotidien ! 13h pétantes, deux options.

  • Petit 1, direction la « cantine » (non, dans la profession on l’appelle « le restaurant d’entreprise »), dans une salle encombrée, se farcir les collègues qui nous happent sur les sujets qui nous plombent la tête toute la journée.
  • Petit 2, et/ou direction la pizzéria, le fast food ou la boulangerie du coin.

Ouah, quel programme exaltant !!! Bref, d’un côté la non convivialité, les mêmes têtes (et parfois des plats pas très savoureux ni originaux ni diététiques…) et de l’autre des trucs infâmes engloutis « faute de mieux » et surtout pas très équilibrés.

Stop !!! Soyez un peu curieux. A moins de travailler dans une zone désertée (je sais, c’est parfois/souvent… le cas…), il existe une multitude de possibilités.

J’ai pu tester pendant une mission de 6 mois le quartier des Grands Boulevards. Alors pour tout parisien, (et peu importe le quartier ok !), mettez de la variété dans vos déjeuners, svp. Eclatez vous, faites de ce moment, votre Indiana Jones Lunching Time

L’état d’esprit dans lequel vous devez vous projeter : adopter la caméléon attitude. J’entends par là d’alterner les possibilités, de mixer les différentes solutions possibles :

-  Petit 1 : déjeuners très accessibles (dans les 6€) 2 fois par semaine. Dans la liste, nous retrouvons donc

  • les boulangeries (svp, testez en plusieurs, avant de trouver la bonne, celle qui utilise les meilleurs ingrédients… c’est du bon sens, mais bon, rappelons le quand même), les supermarchés (au passage, achetez un pack de yaourts que vous pourrez stocker dans votre tiroir, compotes par ex qui ne sont pas vendues en rayon frais)
  • tous les traiteurs chinois/japonais/italien…,
  • allez, vous pouvez même vous autoriser une fois par mois max un fast food… (oui ok, j’ai travaillé 4 ans au marketing chez eux, une très belle expérience professionnelle, eh oui, les grandes entreprises, ça forme !)
  • Et pour ne pas plomber votre budget, rendez-vous au supermarché du coin

- Petit 2 : déjeuners accessibles (<10 €) et bon (et sain) 2 fois par semaine. Direction alors les nouveaux happy fast good food. Cojean (mon premier article sur Gourmetise, c’était Cojean ;) a en été l’initiateur, mais ça fait maintenant 10 ans ! Alors, des me-too de Cojean vous en trouverez à tous les coins de rue. Les plus connus étant Cojean, Exki, Jour, mais il en existe une multitudes d’autres.

Là, vous avez le choix de nombreuses enseignes qui surfent sur la tendance des sandwiches ou salades très saines et savoureuses.

Et pour être encore dans la tendance, une food fashion dans son temps, trackez les food trucks en vous rendant sur ce site

Mon expérience aux environs des grands boulevards :

Du Bout des Doigts (article déjà précédemment rédigé, très bien), Frenchie to Go (un peu plus cher, mais une tue-rie !), Pegast (l’envie plutôt bien exécutée et bonne de proposer des plats chauds dans un sandwich), EatMe (testé aussi sur Gourmetise, un Cojean bis, très bon), Be Club (des sandwiches en version club, n’utilisant que d’excellents pains et ingrédients, très bon !), Zine (un Cojean bis, très peu de mon bureau donc fidèle, le service est en plus très très chaleureux !), Le Terroir est dans le Pré (moyen), Exki (une valeur sûre, et du bio), Fait Maison (des plats classiques, plutôt corrects, très sympa), Comin Garden (des ravioles et des quenelles essentiellement, pas extraordinaire), Bagel Shop (déjà testé sur Gourmetise aussi)… 

Mais pour le même prix, vous pouvez aussi dénicher des adresses qui vous proposent autre chose, des plats chauds, un peu comme à la maison.

Mon expérience dans le 9ème : Causses le comptoir restauration de l’épicerie (dont j’ai parlé aussi dans un billet précédent), Supernature (solution à emporter possible), Le Stube (cuisine inspirée de l’Allemagne, très satisfaisante), Fait Maison, Oh My Coque (tout à base d’oeuf)

- Petit 3 : le Graal, déjeuner « excellent rapport qualité/prix » (environ 15/20 €). De la restauration à table, à prix acceptable et une assiette réellement savoureuse. Ces mêmes adresses que tous les foodies courent le soir, oeuvrent pour proposer des menus à l’heure du déjeuner, défiant toute concurrence. Si vous parvenez à alterner des repas fast good food, parfois des plats que vous avez cuisiné, vous pourrez disposer du budget pour vous faire plaisir, au moins une fois par mois (voire 2 fois) en vous rendant dans un bon restaurant.

Mon expérience dans les environs des grands boulevards, tous dans les 15/20 (25/30€ grand grand max !) :

Abri. Toute petite salle, réservation obligatoire. Tenu par des japonais, très créatif. Les plats changent quotidiennement voire même chaque table se voit proposer des plats différents.

Le Richer (19€ le déjeuner), mon meilleur souvenir…

Atelier Rodier

Pascade. Ouvert par le chef étoilé du Saquana à Honfleur. Excellent et très original. Y courir.

Supernature. Love it ! Tendance bio, écolo mais quelle surprise de goûter des plats aussi savoureux. Une gageure pour tous ceux qui pensent que bio rime avec fadeur. A tester, impérativement. Notes négatives : un peu bruyant et service parfois lent, victime de leur succès. A noter, les plats peuvent s’emporter. J’ai testé une fois, une tue-rie de pouvoir déjeuner aussi bon un plat chaud devant son ordi !

Maintenant, dans l’esprit pizzas, mais excellentes, utilisant uniquement des bons ingrédients et donc face à des pizzas savoureuses, direction chez Green Pizz (dont j’ai déjà parlé dans cet article) ou Di Loretta :

Enfin, j’ai aussi découvert une super crêperie, rue du Faubourg Montmartre dont j’ai parlé dans un billet précédent.

Dernier exemple, car il date d’aujourd’hui, même si je ne suis plus salariée (fin de CDD), j’ai déjeuné pour 19€ au 6PaulBert (6, rue Paul Bert, comme s’il fallait le préciser…. dans le 11ème) un menu, entrée + plat + dessert. Très bon ! Donc, c’est bien possible.

Alors vous voyez, c’est possible. Sortez des sentiers battus. Testez, testez et testez. Allez un tout petit peu plus loin que les 50 mètres qui entourent votre bureau. 

Et comme il faut vous donner la main, voici quelques blogs ou sites que je vous souffle pour que votre quête soit facilitée.

  • La presse, même la gratuite distribuée dans le métro. Chaque jour de nouvelles adresses. Notez les dans un carnet que vous conserver précieusement. Lisez aussi les blogs. Il en existe une multitude.
  • Les blogs : voici ceux que je visite souvent. Ce sont des épicuriens, ils testent toutes les nouveautés et/ou connaissent tous les « bons plans restos » (et les connaissant aussi personnellement, vous pouvez me faire confiance, les yeux fermés, sauf Bruno Verjus de Food Intelligence que je ne connais pas tellement, mais qui est un peu LE chasseur de restos et tendances food) :

- Chroniques du plaisir

- La Foodbox

- A chicken in the kitchen

- Food Intelligence

Il en existe pleins d’autres, vous pouvez aussi observer les liens que chacun recommande.

Les sites internet et/ou adresses des lieux cités :

  • Abri : 92 rue du Faubourg Montmartre – Paris 10
  • Le Richer : 2, rue Richer – Paris 9
  • Atelier Rodier : 17, rue Rodier – Paris 9
  • Supernature : 12 rue de Trévise – Paris 9
  • Di Loreta : 62, rue Rodier – Paris 9
  • GreenPizz (2 adresses) 32 rue Dantzig – Paris 15 ET 8 rue Cadet – Paris 9
  • Pascade : 14, rue Daunou – Paris 2
  • Le 6PaulBert (pas dans le quartier, plutôt vers Bastille…) : 6, rue Paul Bert (Paris 11)
  • Frenchie to Go : 9, rue du Nil – Paris 2
  • Ohmycoque : 21, rue Lepeletier – Paris 9
  • Pegast : plusieurs adresses (Paris 6, 8, 16 et 10 et une adresse à Nice)
  • Exki : aller sur leur site, plusieurs adresses dans Paris, vous les trouverez aussi dans les aéroports d’Orly et Roissy (et en Belgique, car Exki est une marque belge)
  • Zine : 2, rue Grange Batelière – Paris 9
  • EatMe (4 adresses) : 38/40 rue Leopold Bellan (Paris 2) – 47, rue du fbg Montmartre (Paris 9) – 35, rue de Washington (Paris 8) – 58, rue du fbg poissonnière (Paris 10)
  • Comin Garden : 63, rue du fbg poissonnière (Paris 9)
  • BeClub : 166, rue Montmartre – Paris 9
  • Causses : 55, rue Notre Dame de Lorette – Paris 9
  • Fait Maison : 12, rue Cadet – Paris 9
  • Le Stube (3 adresses) : 31, rue Richelieu (Paris 1) – 23 passage Verdeau (Paris 9) – Centre culturel Goethe institut 17 av d’Iena (Paris 16)
  • Bagel Shop : 7, rue Cadet (Paris 9)
Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

5 Commentaires

  1. De monclin agota

    comme ça donne pas envie!

  2. Laforest Matthieu

    Heuuu….je suis dubitatif là, moi également sur cet article…autant je vous ai suivie et j’ai savouré deux ou trois ( pas plus , faut pas exagérer…) articles concernant quelques produits nouveaux ou archi- »gourmets »…mais là je ne comprends plus!!! comment peut-on faire l’éloge (ok , le terme éloge est mal choisi, mais je ne suis pas un pro de l’écriture comme vous) des petits-dej mac do (même qu’une fois par an, c’est vraiment insupportable!)et me parler de produits fins, de me parler de produits nobles, de me parler de produits « luxe » ? ne me dites pas que le nutella est une gourmetise aussi désirable quun bon bonnat…! je ne vous comprends plus mme gourmetise, mes sens sont sans dessus dessous, hips…comme dirait l’autre c’est de la merde! et vos photos à la hauteur du gourmet que vous pensez être! salutations belle inconnue!

  3. Sophie coutier

    je vous trouve bien dur avec l’auteur…!!! moi, je lis ces pages comme beaucoup de novices et non moins passionnés de cuisine, de découvertes de nouveaux produits avec grand plaisir! j’aime ce franc-parler, quelque fois naïf , quelque fois innocent, souvent touchant, et je ne comprends pas du tout le ton que vous employez, je vous trouve agressifs et vides de sens…c’est un comparatif intéressant des restaurants de mon quartier, et je suis ravie de pouvoir enfin le trouver…stop au snob de la bouffe, stop au snobisme du BM (merde c’est une voiture ça), stop !!! merci sophie Gourmetise!

  4. Gourmetise

    Houlala, je découvre seulement maintenant ces commentaires. Et bien, si j’en ai déçu certains, excusez moi. Sur ce blog, je donne mon avis, mon expérience. Et bien entendu, mon placard est aussi garni (je ne m’appelle pas Crésus) de produits peu gourmets, comme parfois ledit Nutella. J’essaye de proposer de temps à autre, autre chose, mais haro au snobisme à tout va !!!
    Ce sujet, je l’ai préparé avec coeur et conviction. Oui, il m’arrive parfois, et je crois l’avoir cité, de déjeuner (pas petit déjeuner…. !!!!) chez McDo ou Quick, un plaisir totally regressif n’est pas pour me déplaire. Et si celà se produit une fois par mois, franchement, je n’ai pas besoin de me justifier. J’ai partagé avec vous la façon dont j’ai dirigé ma quête de mes déjeuners dans mon quartier, comme beaucoup de salariés, chacun avec ses contraintes.
    Chacun fait comme il lui plait, je dis simplement qu’il faut apprendre à varier, à être curieux et audacieux, que dorénavant, nous avons la chance de disposer d’une offre large de solutions de repas qui changent du sandwich ou salade ou hamburger ! Et si beaucoup de personnes peuvent se payer des déjeuners quotidiens à 20/30€, et qu’en plus ils disposent de temps pour se poser à table (comment faire quand on est cadre et que, parfois, il faut déjeuner devant son écran ?) grand bien leur fasse, ils auraient évidemment tort de s’en priver…. Ce n’est pas mon cas.
    Ainsi dans cette perspective, il faut composer et être un peu malin.

  5. Gourmetise

    Ah, et mes photos sont prises d’un Iphone, l’éclairage n’est pas forcément au top, et lors de déjeuners à emporter, dans des sacs etc, désolée, mais les enseignes ne sont pas là pour dresser comme dans un étoilé…
    Je parle d’adresses globalement très satisfaisantes qui mettent l’aspect « sain et bon » en priorité.

Laissez un commentaire

Les champs marqués d’un * doivent être remplis