Des p’tits choux, des p’tits choux, encore des p’tits choux…

Publié le 26/10/2011 dans Pâtisseries par gourmetise - 4 Commentaires

…. des choux de seconde classe, des choux de première classe….. Lalalalala Lalalala. Comment pourrir la tête d’une personne en 3 lignes ? Vous allez me maudire toute la sainte journée avec cette chanson….

Pour vous sauver, et oublier cette litanie, foncez droit devant au 29 rue Debelleyme dans le 3ème. Et ce n’est pas une moindre compensation.

Vous entrez alors dans un espace choubidou bidou (Ouah, ok j’arrête), très girly. Et face à vous trône LA tendance pâtissière du moment : des p’tits choux (encore des p’tits choux, des p’tits….. ouiiiiiii j’arrête !!!!)

 Je ne sais pas si Popelini parviendra à détrôner Ladurée, Pierre Hermé & Co et leurs macarons, ni les Synie’s Cupcakes, Berko & co avec leur cupcakes, mais en tout cas, s’ajoutent à votre panier de nouvelles mini gourmandises savoureuses, pleines de promesses.

Le concept :

Prenez un éclair au chocolat, passez le à la machine à 90° avec d’autres couleurs et vous en ressortirez des p’tits choux de couleurs différentes. Ici, donc c’est le temple du mini éclair version pop : Citron, Praline, Chocolat fruits de la passion, Caramel beurre salé, Vanille, Rose framboise…

J’ai testé et j’ai aimé :

- la pate à choux qui est efficace : moelleuse mais ferme et un peu croustillante (mais un tout petit peu…)

- la générosité des garnitures

- 4 saveurs sur les 6 testées : la version Mogador (Pierre Hermé) Chocolat-Fruit de la passion, la Praline (excellent), le Citron et le Caramel

J’ai moins apprécié :

- le chou Vanille, saveur pas assez présente et ensemble un peu trop sucré à mon goût

- le chou à la Rose qui mériterait moins de rose et plus de framboise

- un service un peu faible, un enthousiasme très mesuré, peu d’explications. Il faut vraiment avoir envie de tester…

Encore donc une pâtisserie nouveau genre. Elle n’a rien inventé en soi, juste pris un classique et l’a remanié aux goûts du jour (petit, et déclinaison de saveurs). En tout cas, ça fonctionne, et étant moi même fan d’éclair je n’ai pas été déçue du tout. Il ne faut pas s’attendre à une explosion et une surprise gustative, mais Popelini fait bien son travail.

Décidément les classiques aiment la déclinaison et la « premiumisation », comme j’en faisais l’article précédemment pour la restauration rapide.

Allez Zhou, l’adresse :

Popelini – 29 rue Debelleyme – Paris 3 (Métro : les filles du Calvaire)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

4 Commentaires

  1. Marina

    j’en ai mangé hier soir!!! délicieux!!!
    il y en a au Printemps en ce moment..

  2. Sweet Paris

    Perso j’adoooore les saveurs! Je dois dire que j’y suis de nouveau retournée ce week-end pour tester le petit nouveau au beurre de cacahuète! Pas mon préféré mais bon quand même. C’est vrai que les serveuses ne sont pas ultra motivée!

  3. Gourmetise

    @Marina : super, je ne savais pas qu’ils étaient au Printemps. Merci pour l’info.

  4. Clémentine

    Après en avoir entendu maintes fois parlé sur le web, je me suis enfin décidée à aller goûter ces fameux petits choux mignons.
    J’ai testé la saveur pain d’épice, c’était réellement délicieux, pâte à choux crousti-fondante, fondant sur le dessus pas trop sucré et bien aromatise et surtout une garniture bien crémeuse sans être grasse et bien équilibré entre le sucre et les épices. Bref, un choux presque parfait. Tant et si bien qu’à la fin de mon choux je n’avais qu’une envie courir à la boutique et tester tout les parfums… Seul « hic » le prix, que je trouve incroyablement abusé. 1,80 euros les deux bouchés ça me parait fou… surtout quand on sait ce que coûte la fabrication des choux!! (je sais bien que la pâtisserie coûte chère, comme on le remarque avec le prix des macarons, mais à un moment donné, je sais que je vais être vulgaire, pardonnez moi, mais il faut arrêté la branlette!!)

Laissez un commentaire

Les champs marqués d’un * doivent être remplis