Dernières tendances dans la restauration

Publié le 24/06/2010 dans Autres par Soph Gourmetise - Aucun commentaire

Sont parus quelques articles intéressants et pertinents ces derniers temps sur le marché de la restauration.

Dans cet article de Gira Conseil, sur les 5 premiers mois de 2010, nous remarquons que le marché se porte, encore, plutôt bien, même s’il n’atteint plus les niveaux de 2008 et les quelques années la précédant. Durant cette période, apparaît une inversion de tendance, puisque la restauration à table semble connaître un rebond (+7% de fréquentation) tandis que la restauration rapide infléchit (-1%).

J’avoue être surprise, plutôt agréablement. La restauration à table a pas mal souffert ces derniers temps et, de mon point de vue, à juste titre. Dans ce segment de marché, les usages sont très variés, allant des tables gastronomiques qui tirent difficilement leur épingle du jeu sur le point de la rentabilité, aux petits restaurants de quartier où l’offre passe du « très bon » au « vraiment pas bon du tout » et aux bistrots qui, eux, souffrent d’une mauvaise image faute de renouvellement de positionnement. Dans ce paysage multiple, les consommateurs doivent faire le tri, en passant par un premier essai client qui, généralement, s’il est positif, se transforme en client fidèle.

Je suis convaincue que cette tendance pour la restauration à table va s’amplifier, car les restaurateurs, pour les plus consciencieux, ont certainement compris qu’ils se doivent de proposer une offre « juste » : un service impeccable, des recettes qualitatives « maison », des prix en adéquation avec le niveau de qualité. De toute façon, ils n’ont pas le choix, je pense…

Ceux pour lesquels, la tâche de transformation va être la plus ardue sont les bistrots/brasseries. Dans un périmètre de proximité pure, de disponibilité large, le modèle doit se métamorphoser pour conquérir les codes d’urbanité (modernité, réactivité, accessilibilié, services multiples…). Ce segment de marché doit être regardé et analysé de près, je suis persuadée que certaines personnes vont oser s’aventurer dans une approche différente.

Le second article mentionne que les usagers (15-25 ans) de la restauration rapide, sont en contradiction avec le terme « rapide », puisque « 42% des français déclarant consommer dans des établissements de restauration rapide y restent en moyenne entre 30 minutes et une heure (ils ne sont que 15% à rester moins de 15 minutes » et que 79% n’optent jamais pour la vente à emporter). L’article fait référence à la notion de convivialité prédominant, même dans un usage de restauration rapide. En effet, 79% n’optent jamais pour la vente à emporter, préférant s’installer en salle.

A la lecture de ces 2 articles, les bistrots peuvent éventuellement trouver une solution. Les jeunes peuvent parfaitement faire partie de leur cible, si tant est qu’ils se donnent les moyens de les séduire avec des moyens en adéquation avec leurs attentes…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laissez un commentaire

Les champs marqués d’un * doivent être remplis