Skrei : quand le cabillaud part à la quête du Graal

Publié le 06/04/2016 dans D'ailleurs par gourmetise - Aucun commentaire

A sa manière, vous le savez, Gourmetise a toujours eu la volonté de s’intéresser aux produits méconnus ou trop peu connus, les singuliers, les originaux, les novateurs, les surprenants, les inattendus qui sont en plus savoureux.

Je vais vous parler d’un poisson assez unique et très éphémère. Eh oui, il ne vous reste plus qu’un mois pour découvrir un poisson unique : le Skrei. Vous ne connaissez pas ? Pas de panique, c’est normal.

Skrei

Cabillaud « de naissance », celui qui souhaiterait arborer les attributs du bien nommé Skrei, devra suivre un parcours digne de Miss Univers.

  • Age minimum pour participer : avoir atteint la maturité sexuelle, donc minimum 5 ans
  • Période : de janvier à avril uniquement
  • Départ : Mer de Barents (mer de l’Ocean Articque au Nord de la Norvège)
  • Arrivée : Fjords de l’archipel des îles Lofoten (un peu plus au sud et ouest de la Mer de Barents)
  • L’épreuve : effectuer un voyage de plusieurs milliers de km à contre courant dans des eaux glaciales, durant environ 2 mois afin de frayer dans vos eaux natales et vous faire repérer par les pécheurs

« A peine arrivés dans l’archipel des Iles Lofoten, petit cabillaud, vous aurez dès lors atteint une taille et un poids bien plus imposant qu’à votre départ. Pensez, vous en avez fait du muscle à nager à contre courant dans des eaux glaciales… Mastoc ! 

Mais à ce stade, rien n’est encore joué ! Vous devez à nouveau passer au crible d’une multitude de critères inscrits dans un cahier des charges très stricts afin d’obtenir le label Skrei.

  • S’entourer de partenaires engagés : A votre arrivée dans les eaux des îles Foloten, vous devrez impérativement être péché de manière ancestrale : petits bateaux de 9 à 11 mètres, utilisation d’outils traditionnels et respectueux de l’environnement comme la ligne ou le palangre. Pour devenir skrei, votre pêche devra donc être certifiée durable.
  • Garantir une excellente conservation : moins de 12 heures après avoir été pêchés, vous serez maintenus entre 0° et 4° de la pêche jusqu’à la livraison, emballés et posés ventre vers le bas dans les caisses, avec de la glace délicatement disposée autour de votre cou. Cette façon de conditionner permet de préserver vos fibres et votre texture pour présenter une apparence extérieure parfaite
  • Présenter un Certificat de traçabilité complet : préciser notamment la zone de pêche et l’heure de réception au site de transformation et d’emballage.
  • Défiler devant les jurés sans aucune anicroche : vous ne devrez présenter aucune blessures ni traces de sang, être brillant, dégager une bonne odeur (de poisson bien frais)

Ca y est, vous avez passé avec succès toutes les étapes avec gloire ? Bravo, alors vous aurez le droit à :

  • 1 Trophée : Badge avec la dénomination Skrei sur une de vos nageoire
  • Accéder au podium : pendant 4 mois, de janvier à fin avril, vous trônerez sur les étals des poissonniers de France (parfois aussi dans quelques Grandes Surfaces) ou rejoindrez les cuisines des plus grands chefs étoilés (Paul Bocuse est un de vos plus grand fan).

Vous n’êtes pas parvenus à remplir la totalité de ces critères de sélection ? Zhou, vous conservez votre dénomination de cabillaud. »

=> Vous l’avez compris, le label Skrei se mérite !

Mais que donne le Skrei dans l’assiette et dans les papilles ? En toute sincérité, laissez vous vraiment tenter par ce poisson si vous ne le connaissez pas, vous serez emballé. Sa chair est d’une blancheur et d’une fermeté incomparables. D’autant plus que, comme le cochon, tout se mange dans le skrei. Lors d’un dîner nous avons pu le déguster sous toutes ses coutures : langue, tête, filets. Ses joues nous ont été épargnées, mais fan inconditionnelle de joues de raie, entre autres, je suppose que les joues de ce poisson athlète doivent être sensationnelles.

DSCF6215

Tête de Skrei

Tête de Skrei

DSCF6172

IMG_0220

IMG_0242

Dépêchez vous, je le redis, il vous reste encore tout le mois d’avril pour le savourer. Si vous ne le trouvez pas chez votre poissonnier, je suis certaine que vous pouvez lui passer une commande.

Sinon, il faudra faire preuve de patience jusqu’en janvier 2017.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laissez un commentaire

Les champs marqués d’un * doivent être remplis