4ème Hotte de Noël Gourmetise : Yves-Marie Le Bourdonnec

Publié le 14/12/2011 dans Partage par gourmetise - 16 Commentaires

Et c’est reparti pour mon plus grand bonheur et, je l’espère, pour celui des gourmets que vous représentez.

Depuis 10 jours, j’ai lancé déjà 3 vagues (foie gras, les légumes des chefs étoilés et caviar Petrossian) de jeux autour de Noël mettant en avant exclusivement des produits d’exception.

Aujourd’hui et jusqu’à lundi 19 décembre à minuit (pour ensuite enchaîner sur le caviar avec Kaviari !), la volaille prend le relais. J’ai l’honneur de vous proposer de remporter 1 poularde égyptienne (valeur 150€) d’Yves-Marie Le Bourdonnec, le boucher star ou le boucher bohème comme on le surnomme aussi, qui fait beaucoup parler de lui mais surtout de ses viandes qu’il accompagne avec amour et passion.

Pour vous faire saliver, s’il en était besoin, cette poularde est élevée par Paul Renault qui remet en élevage d’anciennes espèces, comme par exemple le coucou de Rennes et donc aussi la poularde egyptienne. Bravo à lui, il va vraiment falloir que j’aille à sa rencontre.

J’avais lu un article sur la poularde égyptienne by Yves Marie le Bourdonnec dans un précédant magazine Elle. Je suis donc heureuse et flattée qu’Yves-Marie accepte de s’associer à Gourmetise pour en offrir une à ses lecteurs, grands gourmets dans l’âme.

Cette poularde est élevée en liberté et engraissée à la fin de sa vie avec des figues. Après sacrifice, Yves-Marie la vide et ajoute sous sa peau des herbes aromatiques (thym, romarin, ail de Lautrec). Pour parfaire sa beauté, elle est enfermée dans une coque d’argile (que vous voyez sur la photo).

Conseils de préparation : la faire cuire pendant 1h40 à 200°.

Elle satisfera, à elle seule, 5 à 6 personnes.

NB : la personne qui remportera cette splendide poularde devra aller la récupérer avant le 31/12, en prenant soin de contacter la boucherie avant. Contrainte donc pour ce jeu : habiter en Région Parisienne (la poularde est trop fragile pour être envoyée par courrier)

Pour acheter cette poularde d’exception, vous pouvez vous rendre dans sa boucherie (pas d’adresse citée, je vous donnerai la réponse à la question ;=). Sinon, rendez-vous sur l’épicerie en ligne très qualitative In Fine Selection, elle y a trouvé sa place.

Pour jouer et tenter de gagner, je vous demande :

  1. de liker les pages Facebook de Gourmetise (et mieux de vous abonner aussi, surtout si vous n’avez pas de compte facebook) et la page du mouvement créé par Yves-Marie le Bourdonnec « I love Bidoche« . Cette démarche ne devrait pas être trop ennuyeuse dans la mesure où vous participer à Gourmetise pour remporter une pièce d’exception d’Yves-Marie le Bourdonnec.
  2. de répondre à ces 2 questions :
  • Où et comment s’appelle la boucherie d’Yves-Marie le Bourdonnec ? (sur google vous trouverez facilement :=)
  • Pour vous quelle volaille ou viande incarne la Gourmetise ?
Un tirage au sort sera effectué. Je vous attends nombreux et le gagnant sera chanceux !
Et restez en veille, mardi sera lancé le caviar by Kaviari, dernière hotte de Noël.
Je profite de ce jeu pour vous présenter le calendrier 2012 vue sous un angle viandesque, ça change des éboueurs (15€ au profit de l’ETAPE, association caritative pour l’accueil et le partage). Présentation de photos et de recettes loufoques dédiées à son produit phare, la côte de boeuf, autour de 6 recettes prodiguées par le maître et créées par Emmanuel Giraud. Des clichés cocasses où Yves-Marie se met en scène en costume de Trimalchion pour illustrer sa recette du même nom en hommage au buffet de Pétrone (infos « communiqué de presse »).


Ca ne saigne pas, mais ça décoiffe ;=) J’adore !
Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

16 Commentaires

  1. Louise

    Coucou Sophie !

    Il est énorme ce lot !!

    1) Le Couteau d’Argent à Asnieres 4 Rue Maurice Bokanowski à Asnières

    2) J’ai un faible pour le canard, produit à la fois gourmet et accessible. Il peut être mis en valeur de tellement de manières différentes ! Lors du lancement de Canard Exquis, il a pris des allures de baeckofe, de rouleaux de printemps, de carpaccio, de tempura, de soupe miso, et j’en passe :)

  2. Blandine

    Graouh, le rêve ce concours ;)
    1) Le Couteau d’Argent
    4 Rue Maurice Bokanowski, 92600 Asnières-sur-Seine
    2) Sans aucune hésitation le canard, la seule bête dont je suis capable de quasi tout manger, coeur, foie, cou, à toutes les sauces et de toutes les façons!

  3. Caroline Lededente

    1/ le couteau d’argent
    2/ une belle Géline de Tourraine à la chair bien affinée 170 jours d’élevage au moins. Juste rôtie au four à bois, la peau croustillante, le jus abondant et arômatique. Merci aux quelques producteurs qui se donnent le mal d’élever cette variété fragile (pour l’anecdote cette poule est si fragile qu’elle peut faire une crise cardiaque rien que par la stupeur provoquée par l’entree d’intrus dans le poulailler).

  4. Nicolas

    Salut sophie,
    Le couteau d’argent
    4 rue Maurice Bokanowski
    92600 Asnieres
    Pour moi une viande ou volaille gourmetise serait la poularde de Bresse. Pour citer Brillat Savarin c’est la « reine des volailles volaille des rois ».
    La poularde de Bresse est à la fois tendre et délicate ce qui en fait un produit pour gourmet et bien sur pour les gourmands donc je pense que c’est bien évidement un produit gourmetise.

  5. Alex

    1/ boucherie d’Yves-Marie Le Bourdonnec. Le Couteau d’argent. 4, rue Maurice-Bokanowski. 92600 Asnières-sur-Seine
    2/ Le chapon sauce champagne… excellentissime !

  6. GONTRAN

    1 – Le couteau d’argent

    2 – Le canard en bonne gasconne !

    La voisine…

  7. Ariane

    1. Le Couteau d’argent,
    4 Rue Maurice Bokanowski, à Asnières, où j’ai déjà dirigé mes pas plusieurs fois pour le plus grand bonheur de mes papilles

    2. La pure gourmetise pour moi, c’est le merveilleux boeuf wagyu élevé avec amour en Espagne qu’Yves-Marie Le Bourdonnec est le seul à proposer en région parisienne, une expérience gustative hors du commun

  8. Gaelle

    1. Le couteau d’argent, à Asnières.
    2. Canard pour moi, goût partage, convivialité, mais je voudrais ben savoir quel goût a la poularde égyptienne (histoire de comparer :)

  9. Léonor

    Sa boucherie, c’est Le Couteau d’Argent, à Asnières.
    Et pour moi, la gourmetise ce serait précisément une poularde : fine mais gourmande, un vrai bon produit, rare, ancien, produit par des amoureux du goût.

  10. Bastien

    1 – Le Couteau d’Argent !
    2 – Je ne vais pas être original mais pour moi c’est aussi le canard ! What else ?!

  11. Flore

    1.Le Couteau d’Argent
    4 Rue Maurice Bokanowski, 92600 Asnières-sur-Seine

    2. Sans aucun doute la côte de boeuf au whisky japonnais spécialité de Yves-marie Le Bourdonnec himself ;-)

  12. Nolwenn

    Sophie,
    1.Le couteau d’Argent, à Asnieres.
    2. Le renne… parce qu’ il sent bon l’hiver!…ses bois, son pelage…et sa chair!!! Rosée, Tendre , juteuse, réchauffante, réconfortante, avec une simple purée de panais,un petit coulis d’airelles parce que c’est Noel,ou même de malheureux brocolis… On entendrait jusqu’au fin fond de ces bois mon hurlement de Gourmetise!

  13. Etienne

    Une belle rêverie de gourmétise que tu nous proposes là !!
    1- Le couteau d’argent à Asnières
    2- I Love bidoche too, le choix n’est donc pas simple, mais l’expérience de fines tranches (comme un carpaccio) de boeuf de kobé (celui qui se fait faire des papouilles au saké, habillé de dentelles de gras), que l’on vient juste déposer entre langue et palais. L’effet est un peu celui d’un copeau de beurre déposé sur une tartine encore tiède, la viande fond et dégage toutes ses palettes de saveurs. Petite pensée pour nos amis gastronomes Japonais en cette fin d’année 2011 qui n’a pas été des plus simples.

  14. Iwona46

    Bonjour ;)
    merci pour ce concours encore une fois très alléchant et pour cette belle découverte !!!
    alors voici mes réponses du jour :
    1/en entrée, je dirais la Boucherie le Couteau d’Argent située à cette adresse : 4 rue Maurice Bokanowski 92600 Asnières
    2/en plat de résistance je vous propose un gigot d’agneau, je suis totalement in love avec cette viande et quoi de mieux que la sainte douceur de l’agneau pour incarner Gourmetise ;)
    bien belle après midi à vous ;)
    bon we !!
    - fan fb : des deux pages je suis ;) : iwona szpak

  15. Emma

    Je retente ma chance!
    Alors on peut trouver la boucherie d’Yves-Marie Le Bourdonnec, Le Couteau d’Argent, au 4 rue Maurice Bokanowski à Asnières (92).
    Et pour moi la viande Gourmetise, c’est le chapon – on ne peut pas en manger souvent… vivement samedi :)

  16. Martin

    Bonsoir,

    Super concours. Mes réponses :

    1- Le couteau d’argent à Asnières

    2- Beaucoup d’expériences « gourmetise » chez Yves Marie le Bourdonnec mais pour être original sa basse côte aux 30 jours de maturation. Sur un barbecue, c’est génial !!!

    Bonne fêtes

Laissez un commentaire

Les champs marqués d’un * doivent être remplis