Bonne Fête la Belle Sandrine, avec modération

Publié le 02/04/2011 dans Divers par Soph Gourmetise - Aucun commentaire

Le 1er avril, c’est la fête des poissons ;=). Le 2 avril, c’est la Sainte Sandrine. Et dans les années 1970 pour la société Armadis, producteur de vins du pays de Gascogne et d’Armagnac (1er exportateur mondial) le 2 avril est une date clé. Après de multiples essais et la garantie de détenir un digestif unique, ni une ni deux, sans prise de tête, ils sont allés au plus simple, la boisson portera le nom de la sainte du jour. Ce sera donc Sandrine

Oui mais, le design du flacon traduisant sensualité et séduction, la boisson s’appellera finalement « La Belle Sandrine ».

 

Elaborée à base de pulpes naturelles de fruits de la passion et d’Armagnac, son goût est unique, rafraîchissant à tout moment de l’année, mais de préférence le soir, en apéritif ou digestif. Hommes, femmes, pas de jaloux, elle égaye les papilles et rend nos soirées heureuses. Pas trop forte en alcool, elle se boit tout de même avec modération. Elle peut être aussi une base idéale pour des cocktais inventifs.

Je tenais à en parler, car me rendant tous les étés dans les Landes, cette boisson rayonne dans les supermarchés, mais est très difficile à trouver en Région Parisienne. Je l’avoue, on rentre avec 5/6 bouteilles dans le coffre… Et heureusement, au pied de mon immeuble, un bistrot landais (« le Bistrot Landais » off course) donne une place importante à La Belle Sandrine. Il réutilise même la bouteille vide en tant que pichet d’eau. Au moins, la fustration de ne pas en trouver en supermarché est compensée par mon bistrot « d’en bas de chez moi » ;=)

Elle est pas belle La Belle Sandrine ? Et elle n’est pas bonne « La belle Sandrine » ? Messieurs les commerçiaux, envahissez les régions où la marque est absente, svp !

Si vous habitez dans le Sud Ouest la quête de La Belle Sandrine devrait être facile. Sinon, on peut l’acheter directement en ligne sur le site d’Armadis. Ou bien jouer de chance un jour, on ne sait jamais peut-être se planque t-elle parfois dans certains rayons de supermarchés ou chez des cavistes (Lafayette Gourmet, il semblerait). C’est fort possible, je l’ai croisée hier chez un caviste grossiste de Rungis.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

→ Tags:

Laissez un commentaire

Les champs marqués d’un * doivent être remplis