Chips from London

Publié le 30/11/2009 dans D'ailleurs par Soph Gourmetise - Aucun commentaire

Dans un précédent billet je vous faisais partager ma joie non dissimulée de pouvoir posséder un superbe calendrier de l’avent ramené par mon mari de Fortnum & Mason à Londres. Dans son chariot, il a aussi ramené des chips qui l’ont interpellé par leur packaging. En voici un aperçu, dégustation à l’appui.

CHIPS AU POIVRE « PIPERS CRISPS« :

Sincèrement, ce packaging tranche avec tous ceux de ses concurrents, le visuel donne le ton, observons maintenant les fameuses chips.

Vraisemblablement, le poivre n’a pas été oublié dans la recette. Il est bien incrusté dans les chips. Gageure ou pas ? Vérifions…

Au premier toucher, la langue est pénétrée par une douceur plutôt salée que poivrée… On se serait moqué de nous ??? Maintenant, nos dents passent à l’acte.

Et là, je crie : Oh feu les pompiers… ! Mais quel bonheur, me voilà propulsée en Inde avec tous ses plats épicés. J’adore le poivre, j’adore l’Inde. Ces chips sont excellement préparées et je vous assure que votre imaginaire restera en Inde durant de très longues minutes. Bravo !

CHIPS AU FROMAGE (cheddar) ET OIGNONS « CRIPS« :

http://www.cripsnacks.com/

A nouveau un packaging sublime qui nous fait tout de même un peu hésiter. Vais-je oser ouvrir le paquet et vais-je oser défier ces ours peu rassurants ? Bon, qui ne tente rien, n’a rien et même si le dicton dit qu’on n’obtient rien par la force, moi, je ne crains pas ces petites bêtes.

Voilà, après avoir pris des risques démesurés, j’y suis. Les sésames se présentent à moi et je me dis que j’ai bien fait d’écouter ma petite voix.

Et que donnent ces chips ? En un mot : Excellentes ! L’oignon est en place, le fromage en mineur. Une pointe de ciboulette amène cette dose de fraîcheur très, très agréable. Et en plus, la promesse « Big on flavour.. » est réelle et « Lower in fat » déculpabilisante… A noter, ces chips ne sont pas frites, pas de gras, pas le choix, on les croque. Et oui, vite déballées, vite dévorées, 15 minutes après ouverture, les chips ont disparu…

En résumé, Londres est fréquemment cité en référence pour son avance en produits ou concepts de snacking. Je ne m’y suis pas rendue, mais avec ces chips j’ai déjà un début de preuve. Deux solutions pour nous petits français :

1/ on se débarrasse de nos préjugés et on se persuade que nous sommes capables de développer des recettes aussi savoureuses

2/ on importe ces produits pour les implanter dans les épiceries ou convenience stores (La Grande Epicerie, Daily Monop, chez Jean), dans tous les concepts de restauration dignes de ce nom (Cojean & copieurs ;=) voire même la Distribution Automatique. Ceci étant, je vais enquêter, mais je crois avoir déjà croisé, à minima, les Pipers Crisps.

Go, go, go !!!

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

→ Tags:

Laissez un commentaire

Les champs marqués d’un * doivent être remplis