Premières trouvailles du SIAL

Publié le 20/10/2010 dans D'ailleurs par Soph Gourmetise - 6 Commentaires

Lundi j’ai pris mon courage à deux mains et ai bravé les manifestations (oui, oui, mon RER a été bloqué 45 mn en gare de Drancy par des manifestants sur les voies !!!) pour me rendre au salon incontournable de l’alimentation, le SIAL, à Villepinte. Je me suis concentrée sur le hall 8 sans en avoir fais encore complètement le tour. Retour jeudi.

En images, les premières découvertes dénichées, il y en a quelques unes, oui, oui. J’avoue même que je pense que les produits les plus innovants, audacieux se trouvent dans ce hall, dédie à l’épicerie fine. Pas si surprenant finalement, l’épicerie fine fait appel à de beaux ET bons produits. Alors, quel autre marché pourrait s’activer le plus dans cette démarche ? Pas la G.M.S, trop de contraintes techniques, sanitaires, de prix…

Kesako ces trucs ???? Premier exposant rencontré, premier étonnement. Ah ce sont des japonais, forcément, la société Nankai Co, exportateur. Ils ne font jamais (ou presque) dans la facilité. Enfin, surtout leurs produits bouleversent toujours nos codes et nos habitudes alimentaires. Ci-dessous donc, des « tsukemono » sortes de sushis de légumes (betterave, courgettes etc). Très original et surtout vraiment surprenant en goût et texture. Ensuite des billes de sojas enrobés de thé vert ou de chocolat. Ceux au chocolat sont excellents. Et enfin des chips d’algues au sésame et autres, assez blufants.

New Covent Garden me fascine toujours en mettant en avant des produits toujours très bons et surfant, autant que possible, sur le « healthy ». J’ai beaucoup apprécié leur petits biscuits, très peu sucrés ainsi que leurs fruits secs enrobés de chocolat, dont la graine de courge, en particulier. Par ailleurs, leur design packaging est toujours très amusant et so british.

Un peu par hasard, mais il fait souvent très bien les choses, je me suis arrêtée sur la société Louise Bon qui propose des Lentillons. De sont des petites lentilles, pas du tout farineuses qui portent le goût de leur terroir – le calcaire de la Champagne – lui conférant une saveur douce et sucrée qui serait appréciée des grands chefs et des gourmets. La société est en demande d’AOC. J’ai pu profiter d’un échantillon, j’ai hâte de les goûter, mais je gage de ne pas être déçue et à mon avis, nous allons en entendre parler. La marque propose aussi des « Lentillonades », une solution tartinable à base de lentillons.

Mon palais a aussi été ravi de frétiller avec ce caviar d’oeufs de saumon de Laponie de la société Caviar of Kalix, assez goûteux, mais surtout doté d’une texture douce et fondante.

Naturellement, j’ai fais un détour sur le stand de Qwehli, sachant qu’une dégustation allait avoir lieu à l’heure du déjeuner. J’ai donc pu vérifier le goût du produit pour lequel j’ai rédigé un billet précédemment. Et je l’avoue, j’ai été très étonnée par la texture de la crevette, extremement fondante, tout au long de la dégustation. Très surprenant, nous qui sommes habitués à des crevettes très fermes qui croquent en bouche, texture que je n’ai jamais appréciée. Maintenant, en goût, je ne me prononce pas, le produit est très bon, mais difficile de juger par rapport aux crevettes standards dans la mesure où elle était cuisinée avec des épices. J’aurai préféré la déguster nature. Une prochaine fois. Mais je reste abasourdie par la texture, car je ne pensais pas qu’une crevette pouvait en avoir une aussi fondante.

Le SIAL est aussi l’occasion pour Qwehli de présenter un nouveau poisson, la légine (Antarctique Sud). Elle portera le nom de White Qwehli. Poisson à la chair blanche, dégusté cru au salon. Je l’ai trouvé très fondant et développant des saveurs « sages » qui devraient plaire au plus grand nombre. Pour information, ce poisson inconnu en France (mais très consommé et apprécié au Japon)

Un peu planqué, nous nous arrêtons net devant le stand de Chantal ou de ses produits « Les jus de Chantal« . Dans un packaging doypack, deux recettes de jus mixtes Fruits & Legumes (Pomme/Raisin/Carotte/Betterave & Raisin/Cassis/Pomme/Carotte/Betterave). Parfait pour un en cas. Et en plus, c’est bio. Et en plus, c’est SUPER bon. Et en plus, ce n’est pas sucré du tout. Et en plus, Chantal a une expérience d’exploitante agricole. Et en plus, les gourdes sont recyclables, on les renvoit et en échange nous recevons un sac de gourdes cousues entre elles par des CAT (Centre d’Aide pour le Travail). N’en jetez plus, en résumé, une entreprise jusqu’au boutiste.

L’épicerie fine n’existerait pas sans le chocolat. Sur le salon, quelques marques sont présentes, mais ce n’est pas une invasion (dans 10 jours…). Ce jour, j’ai apprécié la marque Akesson‘s dont le fondateur est initialement planteur de fèves à Madagascar, fournisseur de Bonnat ou Valrhona, par exemple. Mais lui aussi a voulu aller plus loin et se distingue avec du chocolat au poivre ou nature. Je n’ai goûté que le nature. Je renouvellerai bien l’aventure, mais en restant fidèle au nature, dont le goût révèle des saveurs déjà bien poivrées. Ca tombe bien, j’adore le poivre, mais je ne m’aventurerai pas dans son chocolat au poivre. Par ailleurs, je trouve leur parti prix packaging très séduisant.

Au sein du hall 8, de nombreux stands centrés sur les aromates, les moutardes… Un seul (pour le moment) m’a interpellé. C’est celui de la société Savor & Sens. Et ce, grâce à leurs moutardes qui, visuellement déjà, font de l’effet. Comme englués au bocal, des graines ou des ingrédients utilisés me font de l’oeil. La société est parvenue à faire breveter leur procédé de fabrication. En fait ces graines ou ingrédients sont figés grâce à de l’huile d’olive qui sera ensuite encerclé par la moutarde. J’ai goûté la moutarde à la mangue qui révèle un goût de mangue agréable, sans être trop envahissant. J’allais oublié, les moutardes sont bio.

Enfin, je me doutais bien que le vinaigre balsamique, le vrai, celui qui vient de Modene allait être représenté. Celui qu’on reconnait déjà par son prix (….) mais aussi par sa disctinction « Aceto Balsamico Tradizionale di Modena » et son DOP . J’ai donc rencontré Mussini dont les flacons, les codes graphiques ressemblent très étrangement à ceux de Leonardi. Normal, après échange, j’apprends que ces deux sociétés n’en formaient qu’une seule il y a fort longtemps. Je ne suis pas à 2 étonnements près, et peu importe, mais Mussini propose deux marques, une sous le nom « Da Vinci », et une deuxième (dont le n’ai pas noté le nom….). Ceci étant, ce sont exactement les mêmes produits qui sont recueillis dans les deux marques !!! Etrange, non.

 Evidemment, quelques marques à destination des enfants ou bébés sont présentes, dont d’ailleurs Good Goût, dont j’ai précédemment parlé.

Retour demain, je suis certaine que je suis passée à côté d’autres merveilles. 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

6 Commentaires

  1. Lauraniechoco

    Super billet, tu bosses super vite cocotte !
    J’ai acheté du Akessons il y a qqs mois, pas mal en effet. Ils seront au Salon du Chocolat cette année.

  2. Lauraniechoco

    Super billet, tu bosses super vite cocotte !
    J’ai acheté du Akessons il y a qqs mois, pas mal en effet. Ils seront au Salon du Chocolat cette année.

  3. Lauraniechoco

    Super billet, tu bosses super vite cocotte !
    J’ai acheté du Akessons il y a qqs mois, pas mal en effet. Ils seront au Salon du Chocolat cette année.

  4. Yann

    thanks

    Merci de nous tenir au courant de ce qui ce passe dans la capitale,et c’est pas facile avec les grèves

    un provincial

  5. Épicerie Paris

    Ah vraiment quel beau reportage, c’est très courageux à vous d’avoir bravé les « intempéries des transports » pour aller au salon de l’alimentation à Paris ! Tous ces produits fins donnent envie et vous avez trouvé de très bonnes adresses d’épiceries fines ! Pour ma part je trouve sympa l’idée des sushis de légumes, ah ces japonais comme vous dites ! Sinon, vous qui aimez les bonnes choses, je connais un site super de bonnes adresses à Paris : http://www.justacote.com ; Il y a les meilleures adresses d’alimentations à Paris, que ce soit les épiceries fines, les fromageries, les restaurants, il y a même des adresses de marchés parisiens ! Peut être y trouverez des adresses que vous ne connaissez pas ! En vous souhaitant bonne gourmandise !

  6. Sofito

    Le Lentillon…

    Toujours intéressant le SIAL et surtout belle opportunité de découvrir quelques nouveautés. J’avoue que les lentillons de la champagne font envie. Comme il n’y avait pas la photo du packaging, je suis allée voir le voir sur leur site http://www.louisebon.com et c’est vraiment super !
    Alors… et la dégustation ???
    En plus c’est la saison pour déguster ce lentillon, alors tous à vos fourneaux !

Laissez un commentaire

Les champs marqués d’un * doivent être remplis