Sacré Willy, ses sacrées meringues nappées de son unique double crème etc, etc…

Publié le 08/07/2010 dans D'ailleurs par Soph Gourmetise - 5 Commentaires

Marque implantée dans le sud, près de Marseille, Sacré Willy se fait remarquer depuis quelques temps. Tout d’abord avec ses meringues. Ensuite, avec sa crème flambée. Et maintenant, ce sont les Fontainebleau qui ont envahi un rayon quasi entier de la Grande Epicerie.

Pour la petite histoire, la marque Sacré Willy tire ses origines de ses ancètres. Au début du 20eme siècle, Willy Guinchard ouvre sa première laiterie dans un petit village Suisse. Au milieu du siècle, son fils François rejoint sa femme en France et s’active à son tour au sein d’une Laiterie à Marseille. Alors, Christian fils de François, petit-fils de Willy se forme aussi au métier, mais en Suisse. A l’issue de sa formation, il rejoint son père. Les deux hommes, ensemble au début, Christian seul à la tête de son entreprise que son père lui a cédé, ensuite, lancent une salve d’innovations (les premiers yaourts aux morceaux de fruits, le premier yaourt fermenté, yaourts pour bébé avec purée de fruits sans conservateurs, yaourts en pot de gré).qui confère aux produits une place de choix en tant que produit de qualité.En 2002, l’entreprise est cédée, mais Christian ne baisse pas pour autant les bras. Il créé alors Sacré Willy, et l’aventure repart. Décidé à perpétuer les racines de ses ancètres il développe des recettes authentiques, en hommage à son grand-père, Willy. D’où le logo, qui véhcule bien l’enfance, les Alpes, les produits laitiers, la Suisse…

Pour débuter, les meringues. Rien d’original ??? Détrompez-vous, ces meringues n’ont pas à rougir. Généreuses, fondantes, sucrées, mais avec parcimonie. Mais surtout, surtout, leur originalité réside dans la possibilité de les napper de crème Sacré Willy. J’avais découvert cette façon de consommer les meringues chez des amis habitant à Genève. Cette crème se nomme « double crème » => prometteuse, et ce n’est pas peu de le dire. Inconnue en France, monnaie courant en Suisse, cet usage est un vrai bonheur. L’association des deux est étonnante, la crème amène de l’onctuosité et de la fraîcheur. Assez bluffant. A tester.

 

 

 

J’ai eu l’occasion de déguster la crème flambée sur un salon mais n’ayant pas flambée pour elle, je n’en dirai pas plus, mes souvenirs sont lointains. De mémoire, je trouvais le produit trop collant, décevant. De la même manière, cette crème porte son lot d’anecdotes, car vous l’avez noté, on parle de « flambée » et non de « brûlée ». Christian n’étant pas à l’aise avec la méthode « brûlée » et son sucre brulé, mauvais pour la santé.

Et maintenant, les Fontainebleau et il y en a pour tous les goûts : framboise, myrtilles, crème de marron, citron vert. Sacré Willy ne lésine pas sur son offre. En revanche, en terme de tarif, c’est autre chose, près de 3€ le Fontainebleau, on frôle le produit de luxe. Leur packaging attractif, le design résolument enfantin interpellent au premier regard. J’ai mis du temps à passer à l’acte. Le prix, le prix… J’ai fais l’impasse, une fois, mais ce prix ne me motive pas à en racheter, même si le produit est bon. J’apprécie la liste des ingrédients très épurée et compréhensible par mon petit cerveau… En terme de goût, un bon ancrage à la véritable recette, mousseux etc… En revanche, les saveurs ne m’ont pas convaincu plus que ça. J’ai trouvé que la framboise (peut-être car elle provient de « purée » de framboise) et la crème de marron n’étaient pas très marquées.

Où trouver les produits Sacré Willy ? A la Grande Epicerie de Paris (il va falloir un jour que je les interviewe, je les nomme bien souvent…) avec certitutde. Je crois avoir aperçu la marque dans quelques supermarchés, mais sans certitude, peut-être Monoprix aussi. Bientôt, sur cette page de leur site, vous pourrez accéder à la liste de leurs distributeurs.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

5 Commentaires

  1. Heidi

    J’achète le fontainebleau citron vert aux galeries gourmet : c’est top !

  2. Marie

    j’ai découvert les meringues et la crème l’année dernière à la Grande Epicerie, ce duo gourmand est tout simplement à tomber ! je n’avais pas vu qu’ils faisaient d’autres produits, j’y cours demain !

  3. Gourmetise

    Oui, à tomber. Mais mieux, ce week-end une amie me ramène de Suisse, le VRAI double crème ou crème double, je ne sais plus, mais dans les 2 sens, c’est bon de toute manière ;=)

  4. Gourmetise

    Je confirme, top aussi. C’est un Sacré ce Willy. Mouaaah trop facile !!!

  5. Laurent

    Ah voilà… Je me disais bien qu’il y avait un petit côté suisse, alpin chez ce petit Willy…

Laissez un commentaire

Les champs marqués d’un * doivent être remplis