Trouvailles du SIAL (suite)

Publié le 22/10/2010 dans D'ailleurs par Soph Gourmetise - Aucun commentaire

Courageuse, j’ai à nouveau arpenté les allées du hall 8, dédié à l’épicerie fine afin d’être sûre de ne surtout pas passer à côté de produits que je n’aurai pas identifié auparavant. Toujours en images donc, les marques/produits identifiés :

Des écorces de Yuzu, de Mandarine (écorce de Lyokan) et de Citron en provenance du Japon, exporté par Issé et distribué par eux-mêmes (voire plus loin, épicerie japonaise à Paris) et par l’épicerie Sur les Quais (Marché Couvert Place d’Aligre – Paris 12). Espérons que ces produits seront distribués plus largement car j’ai été émerveillée par la texture fondante et pas trop sucrée. Ma préférence se porte sur la mandarine. Le yuzu n’est pas très puissant, contrairement au citron qui envahit le palais. Adeptes de l’acidité, le citron devrait vous ravir, ce fut mon cas. A consommer tel quel (attention, produit extrêmement compulsif !!!) ou en décoration de pâtisserie.

Ci-dessous, vous l’aurez tous reconnu, une petite fiole d’huile d’olive. Le hall 8 en regorge, un peu trop à mon goût. Résultat, pas évident de les distinguer. Seulement, cette huile d’olive là est bien spécifique puisque exclusivement destinée aux enfants. Peque Olia, marque espagnole, a développé cette huile d’olive aux vertus insoupconnées grâce entre autres à une contenance importante d’acide oléique qui réduit le « mauvais cholesterol ». Finalement, une huile d’olive pour les enfants un peu « trop portés sur le mauvais gras »…

L’épicerie japonaise Issé (11 rue Saint Augustin – Paris 2 et 3 rue de Tournon – Paris 6) était présente aussi et quel bonheur de pouvoir déguster des produits emblématiques du pays du soleil levant. J’ai goûté à du jus de yuzu, détonnant ! Le prix aussi. Pierre Hermé s’approvisionne de cette marque pour ses macarons au yuzu. Mais aussi de la sauce soja et du saké (du vrai saké, pas de l’alcool de riz) à la tomate très doux, un peu sucré.

Après les huiles d’olive, les confitures ont fait leur show, et encore une fois, je n’ai pas voulu m’y intéresser (…). Sauf en passant devant le Moulin du Calanquet, tout d’abord pour l’estéthisme des flacons, si beaux, si élégants. J’ai cédé à une séance de dégustation et n’ai pas été déçue, toutes les recettes sont en plus d’être originales, excellentes. Un bel hommage aux fruits. La représentante de la marque a dû insister ++++ pour que je déguste leur confiture Olive-Gingembre. Pas spécialement fan de l’olive (enfin surtout craintive de son utilisation parfois un peu trop extrême) ni du gingembre, j’y suis allée à re-cu-lons. ERREUR ! Une vraie découverte et un bouleversement sans demi mesure. En fait, le mélange est sucré, donc toute l’acidité s’échappe. Une douceur incroyable. A consommer sans modération. Je trouve dommage que l’étiquette n’oriente pas plus le consommateur sur son aspect sucré.

J’ai eu la joie de pouvoir échanger avec la marque italienne que j’affectionne particulièrement, grâce à la Grande Epicerie de Paris qui lui donne une place d’honneur : La Favorita Fish. Je suis très fidèle à leur crème d’ail et d’artichaut, parfaite à tartiner en apéritif. J’y ai découvert leur nouveauté, la crème d’asperge (excellente, belle restitution du légume) et la crème de poivron (non testée, intestin sensible…..)

Beaucoup de pâte à tartiner aussi sur le salon. Je me suis prêtée au jeu facilement, naturellement. Avec Noiseraie Production, 3 pâtes à déguster. La première à base de noisette, la seconde avec des noisettes et noix de cajou, la dernière à destination des allergiques à tout, sans huile de palme, sans lait, sans goût… Ma préférence se dirige vers la première. A noter, elles sont toutes Bio.

   

J’ai fais un passage furtif au hall 6 et le boeuf de Kobé, ou plutôt le Wagyu (en haut à gauche) commence à émerger. Au sial, c’esr un canadien qui la propose Kobe Classic. Seulement pour les professionnels.

De la même façon, j’ai souhaité observer les produits qui ont été mis en lumière pour leur caractère innovants. Beaucoup de produits pour nos petites têtes blondes (à venir dans un prochain billet), peu de vrais produits révolutionnaires. Visuellement, ci-dessous les deux produits qui m’ont le plus interpellé. Non dégustés, en revanche, j’ai lu hier que l’Express Style a mis à l’honneur les CaliCocktail et ils sont apparement bons (on peut leur faire confiance).

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laissez un commentaire

Les champs marqués d’un * doivent être remplis