Vous n’y connaissez rien en produits médaillés + Nouveau site d’achat

Publié le 07/04/2013 dans Du Terroir par gourmetise - Aucun commentaire

Chaque année, la salon de l’agriculture accueille le Concours Général Agricole qui se donne pour mission de décerner des médailles à de nombreux produits artisanaux. Vous savez les médailles d’or, argent ou bronze que vous croisez fréquemment dans votre parcours de courses.

Cette année encore j’ai été jury dans une catégorie « palmipède gras ». Malheureusement tombée du lit trop tard, je n’ai pu rejoindre ma table « foie gras », comme l’an passé, et ai été rabattue sur les rillettes de canard. En amorce, je tiens surtout à féliciter l’organisation et vous me reverrez (enfin si vous voulez toujours de moi), car il y règne une ambiance très bon enfant, j’ai rencontré des personnes très sympathiques. Bref, j’adore cet esprit un peu campagnard, pas bégueule pour un sou.

Malheureusement, je n’ai pas encore suffisamment de recul, d’expérience et surtout d’informations pour vous donner le véritable envers du décor (est-ce réellement crédible ? Qui sont les artisans qui se présentent ? Combien sont-ils ? Sont-ils tous éthiques… ?). La seule chose que je puisse vous dire c’est que la salle est comble, chaque table accueille entre 8 et 10 produits à tester, regarder, sentir, goûter, toucher parfois. Les débats vont rage.

Des professionnels de la filière, des experts et des particuliers constituent les panels des jurés. Les inscriptions sont libres, directement sur le site du salon de l’agriculture. Pas de vérification en amont des compétences théoriques ou pratiques du prétendant, la bonne foi ma p’tite dame, la bonne foi (mhh, en cette période politique chahutée, pas très crédible…). On peut alors évidemment douter des résultats. Heureusement une grille d’évaluation nous accompagne pour mieux juger sur des critères précis. Jugez-en :

Nous ne savons pas combien d’artisans concourent ni combien de produits chacun présente, nous ne savons pas non plus si chaque table de chaque catégorie est identique (à priori non). Peu importe, nous sommes là pour déguster, apprécier (ou non), évaluer la texture, la couleur, le goût… et observer si un spécimen se rapproche le plus de la perfection sur chaque critère. Et alors, si la table est unanime, une médaille pourra éventuellement être décernée. Or, argent, bronze, c’est selon le goût et les arguments de chaque membre du jury. Pas simple, car nous sommes, malgré tout, dans une épreuve comparative entre des échantillons au goût varié. Alors comment savoir si la table dispose des meilleurs foie gras ou rillettes. Ceci étant, aucun quota n’est imposé. Par exemple, l’an passé, nous avons décerné une médaille d’argent et une bronze. Cette année, une seule médaille de bronze.

J’avoue que décerner une médaille d’or ne soit pas être une tâche aisée. Le produit le vaut-il réellement ? Je suppose que oui, car au regard de mon expérience, aucun produit ne nous a suffisamment transcendé et n’a atteint l’unanimité absolue.

Mais le vrai débat ne repose pas seulement sur le savoir faire des artisans et la qualité des produits présentés, mais au final, sur les jurys. Personnellement, je ne suis pas convaincue de la compétence de chacun et je ne parle pas en terme de connaissance théorique, on n’en parle pas dans ce concours, mais je suis plus attentive à la qualité des papilles. Est-ce un vrai gourmet ? Bref, je ne répondrai pas à cette question maintenant…

Il n’en reste pas moins que, globalement, ce concours a le mérite d’exister, même s’il mériterait plus de professionnalisme et de sélection. Dans cet environnement alimentaire hautement chahuté, je me bats pour les artisans, ceux qui vibrent, vivent de leur passion et réalisent un travail quotidien extrêmement complexe et pour lequel ils ne disposent que de très peu de moyens pour se faire connaître (face aux mastodontes de l’agro alimentaire qui nous déballent trop souvent des m…., nous rendent malades et parfois manque d’humanité, de profondeur et de nobles sentiments, je passe le peu de vertus et de sérieux quant à la transparence que pourtant on leur impose….)

Dans la foire fouille de produits artisanaux je ne peux donc que saluer cette démarche et vous inciterait à faire confiance, autant que faire se peut, aux médailles.

Et cette année, le concours général agricole a eu la bonne idée de créer un espace vente en ligne de nombreux produits primés. Visitez le, notez les marques qui sont mis en avant (par ailleurs, pour le foie gras, vous noterez une présence forte de Dupérier qui est une des marques favorites de nombreux chefs ainsi que Junca ou Lafitte….). Le site mériterait plus d’esthétisme, plus de détails de leur démarche et de celles des artisans, plus de visibilité et promotion (je crains qu’il ne dure pas…. enfin tout dépend de son modèle économique vous me direz) mais il a le mérite d’exister.

Rendez-vous donc sur ce site, faites vous plaisir et à votre niveau rendez hommage à ces nobles artisans :

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laissez un commentaire

Les champs marqués d’un * doivent être remplis