Livre exceptionnel par une personne d’exception !

Publié le 14/09/2012 dans Les Toqués par gourmetise - 1 Commentaire

Pourquoi ?

Parce qu’il est blogueur. Parce qu’il est passionné de vins. Parce qu’il est sommelier. Parce qu’il est expert. Parce qu’il est humble. Parce qu’il est intelligent. Parce qu’il est sensible. Parce qu’il est cultivé. Parce qu’il est poète. Parce qu’il est déterminé. Parce qu’il n’a qu’une éthique. Parce qu’il est respecté. Parce qu’il est apprécié par les âmes curieuses, esthètes ou expertes. Parce qu’il est aussi, certainement, détesté des ignorants ou jaloux ou envieux….

Mais, la véritable raison se cache ailleurs : tout simplement et donc tout naturellement parce que « C’est mon frère ! » et que des sentiments profonds, durables et sincères me lient à lui : Manu, tu le sais, je suis fière de toi, je suis admirative de toi, je suis très attachée à toi, je suis très attentive à toi, ta vie, tes projets et Manu, tu le sais, je suis certainement une de tes plus ancienne et meilleure supportrice.

Pour toutes ces raisons, et une multitude d’autres encore, je souhaitais vous présenter cet homme unique dans ma vie. Evidemment, je ne suis pas en train de partager avec vous le portrait de mon frère pour le simple plaisir personnel. Je profite d’une actualité chaude pour lui faire ma déclaration et partager tout le bien que je pense de lui. J’espère en tout cas que ces éloges vous donneront envie d’en savoir plus.

Bon mais quelle actualité l’anime en ce moment ? Il a eu la chance et l’honneur d’être contacté par Les éditions la Martinière pour le convaincre de collaborer avec eux pour sortir un livre : « Vins, Leçons de Dégustation ». Vous le trouverez dans les bacs de tous les libraires, à la Fnac et sur Amazon (rapidement en rupture, normalement un réassort a été effectué) depuis plusieurs et je ne peux que vous recommander de l’acheter.

Pourquoi ? Tout simplement parce que le vin est sa passion depuis tout petit. La preuve en image ;=)


Enfin et surtout, parce qu’il maîtrise à la perfection ce domaine. Il est devenu sommelier assez jeune. Et pour y parvenir il lui a fallu des années de formation, de techniques, de dégustations, d’échanges, de culture… Etant assez humble, je vais me permettre de lister les quelques faits d’armes qui font de lui un expert un peu unique dans son genre.

Très intelligent et cultivé, mais « un poil dans la main » (expression favorite de nos parents…), il n’a jamais trouvé sa voie dans le parcours classique de l’école. Orienté en BEP Restauration, il ne s’est pas senti immédiatement passionné. On était trrrrrrès inquiet dans la famille « mais qu’est ce qu’on va faire de toi ! Tu vas finir éboueur, ce n’est pas possible ». Il a même réussi à créer une réunion de famille au moment de la guerre du Golf. Trop flegmatique, il fallait le secouer, allez hop tu vas partir là bas si ça continue ! ;=)

Et un jour, la lueur est apparue grâce à une rencontre, un professionnel du vin (vigneron ou caviste,  je ne me souviens plus) et ce fut la révélation ! Alors voilà finalement, il était lancé, plus rien ne pouvait l’arrêter.

Après son BEP il s’est spécialisé en œnologie, sorti major de sa promotion. Ensuite arrivé 4ème meilleur jeune sommelier de France au concours Chapoutier puis demi-finaliste à Paris au trophée Ruinart. Il a trainé ses guenilles dans les plus beaux établissements : La Tour d’Argent, Lasserre, Plazza Athénée, le Gavroche à Londres… Jamais trop longtemps ! Déjà très indépendant, il supportait mal la hiérarchie, pas tendre dans ce milieu. Il dénotait par ses jugements sur les vins et son approche avec les clients. Un original, finalement. Puis, un jour,  il a ouvert son blog (www.sommelier-vins.com) à l’époque où ce mot était un OVNI. Un des premiers blogueurs.

Il y il parle de ses coups de cœur, parfois coups de gueule. Mais surtout, et c’est ce qui fait sa force, il se forge seul son opinion (il le peut, avec un palais aussi entraîné que les jambes d’Usain Bolt…). Vous ne le croiserez  jamais dans des présentations presse, au grand dam des agences ;) Non, lui, il flaire le bon plan. Il part en goguette chez les vignerons. Ceux que le quidam (voire même les professionnels, mais chut il ne faut pas le dire… sont susceptibles parfois…) ne connait pas. Et il trouve la pépite, admiratif, il partage alors sur son blog son avis, il place l’Homme et sa profondeur au cœur du sujet.

Et en plus, excusez du peu, il écrit plutôt très bien. Certes, il use et abuse souvent de termes très techniques, experts pour décrire un vin. Extraits : Bouche tendue, rectiligne, droite, fraiche, ample, suave, élégante, tonalités pulpeuses. Finale pleine de verve, élancée, saline et caillouteuse, en tension. Bulles taquinantes… Je souris souvent quand je lis ces mots ;=)

Mais à ses heures perdues, ou plutôt lors de coups de cœur profonds, il sait être très poétique et sensible. Il m’est arrivé d’être émue, profondément. Lisez son portrait du vigneron d’exception Claude Dugat ou encore de son hommage à Philippe Noiret lors de l’annonce de son décès, grand homme qu’il a rencontré au Plazza Athénée.

En conclusion, vous l’aurez compris, son livre parle de sa passion, le vin. Il l’a écrit afin de pouvoir proposer au plus grand nombre son approche. Passionné, sans jugement, ce livre expose de manière humble et surtout très pédagogue les techniques pour apprécier le vin à son niveau. Que vous soyez expert ou totalement novice, ce livre vous apportera un éclairage inattendu et surtout très accessible. Des notions de terroirs sont abordées afin d’élargir nos connaissances au-delà simplement de la dégustation, car sans terroir, pas de vin. Chaque terroir a sa particularité qui s’exprime dans chaque vin.

J’espère que je suis parvenue à vous convaincre qu’il est bien un peu à part dans ce milieu et que je vous ai donné l’envie d’acheter et lire son livre pour que le vin soit de plus en plus facile à appréhender.

Son livre n’est pas passé inaperçu, puisque le Parisien, 20 minutes, l’Hotellerie Restauration l’ont plebiscité.

Sinon de nombreux blogueurs aussi ont mis en avant la sortie du livre : Club Gastronomique Prosper Montagné, YouWineMotion, Mr Lung

Et j’aime beaucoup aussi cette vidéo dans laquelle il explique le parcours, pas si évident, pour rédiger ce livre.

Opportuniste, la sortie du livre coïncide avec la période de foires aux vins. Le JT de France 2 aujourd’hui, à 13 heures l’a interviewé.

Ah, j’allais oublié, Emmanuel fait partie des top 20 Mondial influenceurs « vins » selon le classement klout

Et pour ceux qui seraient intéressés pour participer à des formations qu’il délivre, vous pouvez vous rapprocher de la société Pro Dégustation ou le contacter directement via son blog.

Manu, voilà, ce sont mes roses pour toi, chapeau bas l’artiste ! Beau parcours, belle preuve que malgré les baffes reçues, les phases de doutes, l’épuisement, l’entourage qui ne nous entoure pas comme il faut (….), il suffit de croire en soi, encore et toujours, suivre sa voie, être déterminé coûte que coûte, bosser, vivre une passion…. et ON Y ARRIVE !!! Et je suis heureuse de te dire que tu n’y es pas encore arrivé, frérot. Bah non, ce n’est que le début, excellente nouvelle !!!

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

→ Tags:

1 Commentaire

  1. Eric

    Quelle belle déclaration! Beau billet.

Laissez un commentaire

Les champs marqués d’un * doivent être remplis